LogoDans un contexte d’accueil de personnes vulnérables en rue (centres de jour ou d’hébergement, distribution de repas, soins en rue, etc.) les masques chirurgicaux offrent une protection légèrement augmentée pour celui qui le porte ainsi que pour la personne en face de vous. Cependant, le port d’un masque ne remplace nullement l’hygiène régulière des mains (eau et savon pendant au moins 30’’ ou un gel hydro-alcoolique si pas de point d’eau à proximité), la distanciation physique, le fait de tousser dans son coude, etc.

 

Comment utiliser un masque chirurgical ? 

  • Lavez vos mains avant de prendre le masque ;
  • Face bleu à l’extérieur et le renfort métallique vers le haut ;
  • Couvrez l’entièreté de votre bouche et votre nez et attachez-le derrière les oreilles;
  • Moulez le renfort métallique sur la racine du nez ;
  • Vu la pénurie actuelle de masques, vous pouvez porter ce masque jusqu’à 8h d’affilée ;
  • Évitez de toucher votre visage ou le masque ;
  • Enlevez le masque par les bandes élastiques plutôt que de le toucher ;
  • Lavez vos mains une fois le masque retiré

 

Quel masque protège au mieux ? 

A défaut d’autres masques, un masque en textile (fait maison) peut protéger contre une partie des projections. Cependant, l’hygiène régulière des mains (eau et savon pendant au moins 30’’ ou un gel hydro-alcoolique si pas de point d’eau à proximité), la distanciation physique, le fait de tousser dans son coude, etc. sont des mesures beaucoup plus importantes.

Les gouttelettes (respiratoires ou salivaires) et la transmission par contact étroit semblent être les principales voies d'infection du CoVid-19 (par la bouche, le nez et les yeux). Un masque chirurgical protège de façon efficace contre ces projections. Si assez de masques sont disponibles, il est utile de donner un masque à toute personne présentant des symptômes d'infection respiratoire afin de protéger les autres de ses symptômes.

Le CoVid-19 peut également être transmis par voie aérienne (des microgouttelettes de moins de 5 microns qui sont aéroportées), mais uniquement lorsqu'une personne est exposée à de fortesconcentrations d'aérosol dans un environnement relativement fermé et pendant une longue période (dans un contexte hospitalier). Un masque FFP2 protège les professionnels de la santé (surtout en soins intensifs) contre les risques d’inhalation d’agents infectieux transmissibles par voie aérienne, il est par conséquent principalement utilisé dans un contexte hospitalier.

En savoir plus ? 

http://www.iriscare.brussels/fr/2020/03/24/strategie-en-vue-doptimiser-lutilisation-des-masques-dans-les-soins-residentiels/

Avis du Conseil supérieur de la Santédu 21/03/2020

L"équipe de Bruss'Help et ses médecins référents reste à votre disposition pour toute question.