samuPour les équipes du Samusocial, le mois de novembre annonce le Plan hiver qui approche à grand pas. À terme, jusqu’à 1.200 personnes pourront chaque soir bénéficier d’un hébergement d’urgence, de soins médicaux et d’un accompagnement social de recherche de solutions de sortie de rue. Parmi ces personnes, de nombreuses familles avec enfants pour qui un accueil spécifique adapté doit pouvoir être assuré dans un centre distinct.

31/10/2019

15 jours nous séparent de l’ouverture du Plan hiver, planifiée comme chaque année aux alentours de la mi-novembre. La capacité d’accueil du Samusocial sera graduellement augmentée afin d’atteindre à terme une capacité totale de 1.150 à 1.200 places dont 800 places hivernales financées par la Région bruxelloise dans le cadre du mandat du Plan hiver.

La Coordination du plan hiver est désormais pilotée par Bruss’help, organisme de coordination des services d’aide aux sans-abri en région bruxelloise, en lien avec les représentants des opérateurs de terrain. Nous nous concertons régulièrement avec les cabinets du Ministre Alain Maron afin d’ajuster plus précisément le format final du Plan hiver en vue d’héberger et accompagner de la manière la plus adéquate les différents publics que nous aidons selon leurs spécificités.

Plusieurs actions sont dès à présent menées de front par les responsables opérationnels du Samusocial, notamment la constitution des équipes et la configuration des bâtiments qui serviront de centres d’accueil.

Les premières places hivernales seront ouvertes dès le 15 novembre. Le centre d’Evere qui accueille 200 personnes en famille depuis l’hiver dernier verra sa capacité augmentée de 100 places supplémentaires. Ce centre est exclusivement dédié à l’accueil des familles avec enfants, permettant un accueil 24h/24 dans un espace distinct spécifiquement adapté à ce public particulièrement vulnérable.  Le centre Poincaré ouvrira ses portes également le 15 novembre au terme d’un programme de désinfestation approfondi. Jusqu’à 250 places – 110 places structurelles et 140 places hivernales – seront graduellement ouvertes pour les hommes et les femmes seules dans ce centre.
Le Samusocial pourra occuper cet hiver encore le bâtiment situé rue Royale. Ce centre sera ouvert dans un deuxième temps, il nécessite en effet des travaux afin de permettre un accueil de 300 hommes seuls dans les meilleures conditions possibles compte tenu de la configuration de l’immeuble.
La difficulté croissante de trouver des bâtiments et des infrastructures adéquates contraint en effet souvent le Samusocial à organiser l’accueil des personnes sans abri dans des conditions d’hébergement qui ne sont pas toujours optimales.

Les équipes mobiles d’aide poursuivront comme le reste de l’année leur action de rencontre en rue et de suivi médico-psycho-social auprès des personnes les plus vulnérables.