diogenes logo colour
zoom
Menée dans le cadre du projet METRO-liens et du Plan Global de Sécurité et de Prévention de la Région de bruxelles-Capitale, notre campagne de sensibilisation vise à agir sur la représentation des personnes sans-abri dans l’opinion publique.

Les objectifs de la campagne sont multiples. Il s’agit de :

mdmfr
zoom
Après 3 mois rue Frontispice et un an et demi d’activité à la gare du Nord de Bruxelles, le hub humanitaire a déménagé début juin dans un bâtiment du Port de Bruxelles. Le hub est composé de la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés, la Croix Rouge de Belgique, Médecins du Monde et Médecins Sans Frontières.

Le bail pour les locaux utilisés à la Gare du Nord est arrivé à échéance fin mars et le Port de Bruxelles a répondu favorablement à la demande du hub en mettant gracieusement à disposition, pour une durée d’un an, un de ses bâtiments inoccupés, situé au 100 avenue du Port, à 15 minutes de marche de la Gare du Nord.

potlilot
zoom
Dans le but de favoriser l’émancipation des personnes sans abri et sans logement, l’Ilot dispose de plusieurs actions sociales permettant d’offrir des services de première nécessité, d’accueil, d’hébergement temporaire, de création et de captation de solutions de logement et enfin de guidance à domicile pour les personnes relogées. L’étape suivante est logiquement la formation et la création d’emploi.

gare du nord 5 640x420
zoom
Le Samusocial, la Croix-Rouge et la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés ont décidé d’unir leurs forces afin de dégager dès ce jeudi 140 places pour l’accueil des personnes vulnérables installées depuis plusieurs mois à la gare du Nord. Sur les 140 places ouvertes, 60 sont gérées par la Croix-Rouge, 40 par le Samusocial et 40 par la Plateforme Citoyenne.

logo samu carre 640x420
zoom
Chers partenaires,

Nous souhaitons vous informer de l’évolution des actions menées dans le cadre de l’infestation de punaises qui a touché notre centre Poincaré.

C’est le 19 avril que nous avons démarré le processus de transfert des résidents du centre Poincaré vers les centres Rempart et Botanique.

Jusqu’à ce jour, 250 personnes isolées – hommes et femmes – ont été déménagées vers ces centres après avoir suivi un programme précis de désinfestation.